Colonie de vacances de Plainpalais
'

Vie de la colonie

Rapport du séjour juillet 2016

Samedi 9 juillet, colons et parents sont accueillis aux Plattets par la troupe du bar à paillettes. Véritable fil rouge du séjour de juillet, celle-ci intervient fréquemment dans les activités ou lors des temps de vie quotidienne pimentant encore plus la vie de la colonie. Après les retrouvailles pour les anciens ou la découverte des lieux pour les nouveaux vient le temps de l’installation et, au regard de la chaleur, les premiers plongeons dans la piscine. La soirée a lieu au bar à paillettes où animateurs et personnes de service se présentent sous forme de sketchs, danses et spectacle. L’ambiance est déjà excellente et le tempo lancé pour les trois semaines.

Tous les groupes restent à la colonie la première semaine. Malgré un temps pluvieux, les activités s’enchaînent : décorations des dortoirs, travaux manuels, Just dance, fureur, bataille navale, rallye chocolat, train fantôme rythment entre autres les journées de nos colons. J’en profite pour remercier l’ensemble des animateurs et personnes de service pour leur investissement et leur dynamisme durant ce séjour.
Afin de permettre aux parents de suivre l’actualité aux Plattets, nous alimentons le blog de la colonie qui est grandement apprécié par tous les visiteurs. Les enfants se prennent aussi au jeu en publiant, suite à un défi, de superbes poèmes sur la colonie.

En fin de semaine, le soleil fait de nouveau surface. Le vendredi, les enfants sont appelés pour une mission spéciale dans une autre galaxie. Chaque enfant reçoit un billet de téléportation direction la planète de Toruk Matawa. Un cluedo géant leur est alors proposé. Par équipe, ils doivent retrouver le DJ de la tribu des Namakéiens sans lequel la grande fête intergalactique ne peut avoir lieu. En fin de journée la mission est remplie et nos jeunes sont donc invités à la boom stellaire.

Le dimanche voit le départ des grands 1 pour Le Sentier. La randonnée n’est pas facile pour tous mais elle permet de découvrir le parc jurassien et ses pâturages tout en apprenant à réaliser un effort ensemble. Dans la difficulté, les liens du groupe se resserrent. L’arrivée au pavillon des jeunes est quant à elle une fierté surtout lorsqu’on a battu le record des années précédentes ! Au menu de la semaine, escalade, piscine et jeu de la pomme. Le lundi les grands 2 se rendent par un chemin quasi similaire à la cabane de la Palestine de l’autre côté du lac de Joux. Entre découverte du milieu naturel et jeux dans les bois, une initiation canoë-kayak est proposée le mercredi. Cela tombe très bien car le temps est très chaud et les plongeons dans l’eau bien appréciés. Pendant ce temps, la colonie appartient aux petits et aux moyens qui profitent entre autres de la piscine et des jeux d’eau. Le mardi, les petits visitent le nouveau zoo de la Garenne et en reviennent enchantés. Les moyens se lancent dans l’activité cirque puis en fin d’après-midi dans l’observation de la nature. Après un petit-déjeuner au lit, bien apprécié des enfants, le mercredi le remake de la guerre des boutons version grand jeu est proposé. Par équipes de 12, petits et moyens mélangés s’affrontent sur diverses épreuves : relais, match d'impro, pinces craies foulards, poule renard vipère, douaniers contrebandiers... afin de récolter le plus de boutons possibles. Fair-play les gagnants invitent les autres équipes à leur bal. Le jeudi soir les deux groupes de grands sont de retour sur le centre, bar à paillettes et autres défis reprennent leurs droits. La fin de semaine s’achève le samedi par une kermesse avec train fantôme, casino et stands de tirs variés. Dans le même temps, une journée porte ouverte est organisée pour la première année. L’objectif est d’offrir aux bénévoles et autorités la possibilité de participer à un temps fort de la colonie. Malgré l’orage, l’ambiance est incroyable. Le repas servi sous forme de brunch est quant à lui bien apprécié tout comme les gâteaux réalisés par Marie-Jo et Denis que je tiens à remercier pour leur aide.

Le temps passe vite et la troisième semaine commence déjà. Les moyens se rendent pour 3 jours aux cabanes de Cunay. Découverte de la faune et de la flore, construction de cabanes sont entre autres au programme. Les petits profitent eux de la cabane du Peney mise à disposition par la commune de Bassins. Je souhaite ici vivement remercier les autorités ainsi que les habitants de la commune de Bassins pour leur soutien et leur disponibilité depuis tant d’années.

Les grands profitent à leur tour de la colonie : entre tir à l’arc, baby-foot géant, hockey sur bâche et autres petits jeux et malgré un temps mitigé, l’ambiance est chaleureuse et les journées bien remplies. Après le retour des petits et moyens le mardi, des jeux paralympiques sont organisés le jeudi. L’idée étant de sensibiliser les enfants à la différence, quatre équipes se sont confrontées tout au long de la journée sur différentes épreuves olympiques. A chaque épreuve, un handicap leur était imposé comme par exemple faire un relais en vélo les yeux bandés, jouer au foot les pieds attachés, jouer au basket une main dans le dos. La journée est conclue par un spectacle mis en œuvre par les animateurs et qui s’achève sous les applaudissements tonitruants des colons.

Préparation des sacs, répétition et boom rythment la journée du vendredi. Le samedi, les enfants qui ont préparé sketchs, danses et chants donnent à leur tour leur représentation au bar à paillettes en présence des parents. Les grands 2 mènent la barque et leur investissement est remarquable.

Il est déjà temps de se quitter non sans grandes émotions. Un séjour aux Plattets restant toujours un moment privilégié et souvent inoubliable, les rendez-vous pour l’été prochain sont déjà pris. Un petit clin d’œil ici à Baptiste, notre sous-directeur, qui s’investit avec nous depuis 10 ans dans notre projet.

Je ne peux conclure ce rapport sans remercier l’ensemble des personnes du comité qui bénévolement œuvrent toute l’année à la mise en place des séjours. Leur implication et leur disponibilité sont un gage de réussite pour nous. Une très longue page dans notre comité se tournera cette année, je tiens à adresser tout particulièrement mes remerciements à Alain, Jeanine et Francis qui m’accompagnent depuis de nombreuses années. Leur investissement et leur dévouement sont, pour les futures générations et nous, un modèle.

A l'été prochain,
Wilfried